BIO

Annick Perez, écrivain

 

14079982 1101877066525869 6013091130110441389 n Après avoir étudié aux Beaux Arts, Annick Perez s’intéresse au cinéma où elle travaille avec Olivier Froux, monteur attitré de Raymond Depardon.

Elle s’exprime en littérature depuis 1998 et depuis, a publié 5 romans.

  

  • 1998 : Celui qui ne fut pas choisi, Editions Michel Hagège (EMH)

Sélection officielle du meilleur premier roman francophone.

L’histoire romancée des frères Pierre et Jean-Jacques Goldmann.

Le Monde : « Deux destins inspirés » Josyane Savigneau

Le figaro Littéraire : « Annick Perez, une vraie découverte »

Dominique Bona, membre du jury du prix Renaudot et membre de l’Académie Française: « La première pépite d’un univers orgueilleux, imaginaire et sensible »

 

  • 1999 : Des yeux trop noirs, Editions Michel Hagège (EMH)

Les inrockuptibles : « Quelque chose qui rend étrangement heureux dans ce roman d’Annick Perez »

  • 2002 : Je cherche Goldie, Editions Michalon

Le Magazine littéraire : « Une plume brouillone, odieuse et rare, Michalon est tombé sur un gardénia sauvage »

  • 2005 : Luka, Editions Fayard

Télé 7 jours : « Le parfum de revanche d’Annick Perez »

Le Parisien : « Un livre surprenant et envoûtant »

Membre du jury du Grand Prix de la Biogaphie du Fouquet’s aux côtés de Pierre Vavasseur (le Parisien)

  • 2007 : You’re beautiful, Editions Philippe Rey

Finaliste Prix Lilas 2007

Le magazine littéraire: « Dans la lignée de détruire, dit-elle, il y a cet amant 2007 à la poésie androgyne,  à la croisée du surnaturel et du génétique (…) roman gorgé de mots cabossés pour régler leur compte aux adultes et à la camarde ».

Télé 7 jours : « Exaltant »

Valeurs Actuelles : « Le romantisme à l’heure de la chimie organique »

Vincent Landel : « Un bouquet de parataxes et de trouvailles berce cette chimère agitée avec la férocité de l’innocence et de la jeunesse ».

Annick Perez, auteur de théâtre et scénariste

 

2007 : Membre du jury du Festival du Cinéma Franco-Britannique du Touquet

 

2009 : Adaptation du roman You’re Beautiful dans le court-métrage « Septembre et Moi » (co-scénariste)

      Acteurs : Lizzie Brocheré, Vincent Martinez, Olivier Martinez. Réalisateur : Jérémy Banster.

 

2012 : Alinéa-Rose (Pièce de théâtre)

  • 2013 : Lecture d’Alinéa-Rose au théâtre Mouffetard par Pierre Santini et Elsa Kikoïne.
  • Janvier / Février / Mars 2014 : Mise en scène d’Alinéa-Rose au Ciné XIII avec prolongations.

    Comédiens : Pierre Santini et Sophie Rodrigues. Metteur en Scène : Alfred Lot.

Patrice Leconte (sur France 2) : « Une pièce d’une grande intelligence, chaotique, troublante »

Paris Bouge : « Une histoire qu’on aurait bien vu au cinéma »

Patrick Besson (Le Point) : « Très jolie pièce d’Annick Perez »

Les matins de Paris (France 3) : « Magnifique »

Jean Luc Jeener (Le Figaroscope) : « Suspense. Très bonne pièce d’Annick Perez »

Gilles Costaz (Webthéâtre et Le Point) : « Une situation amusante et rocambolesque. Des acteurs excellents ».

Alliance : « Beaucoup de talent au rendez-vous »
Isabelle Mergaux (sur France 2) : « J'ai adoré »
Damien Thévenot (France 2 – émission « C'est au Programme ») : « Une pièce qui vaut le détour »

Annick Perez, peintre

 

1989 : Première exposition à la Galerie de l'Hôtel Lutétia, 75006 Paris

  • S’en suivent une dizaine d’expositions permanentes dans des galeries parisiennes (Galerie Allan, rue Mazarine, 75006 Paris ; Galerie Scot, rue de Miromesnil, 75008 Paris etc.), à Deauville (Galerie Saratoga).
  • Exposition ponctuelle à l’hôtel Martinez à Cannes pendant le festival.
  • Expositions de groupe avec les peintres Goodman et Sarfati à la Galerie Mazarine, 75006 Paris, et les sculpteurs Peides, Libor David à la Galerie de l’hôtel Warwick, 75008 Paris.

 

2008 : Tony Gomez présente les toiles d’Annick Perez pendant un an à l’Etoile (aujourd’hui, « Arc ») après une soirée Art Clubbing.

 

2012 : Soirée « Citizen Art et Printed » dans une verrière industrielle, 75010, Paris.

Les toiles sont également en vente à Lev Haïr.

 

Annick Perez, journaliste

1999-2005 : Emission hebdomadaire « A nous la parole » sur TFJ avec comme invités des étudiants de grandes écoles et des intellectuels (BHL, Jacques Attali, Olivier Dassault, Morgan Sportès, Dominique Bona, Annie Ernaux, Elie Chouraqui, Georges-Marc Benhamou, Pierre Péan, Olivier Rubinstein etc...)

2012 : Chronique hebdomadaire écrite sur StreetGeneration, le journal interactif du net.